L'Aïkido est un art martial japonais. Littéralement "Aï" signifie harmonie, "Ki" veut dire énergie et "Do" se traduit par voie, chemin. Les entrainements s’articulent autour de techniques de self-défense dont le but serait d’utiliser la force de l’attaquant. C'est du moins comme ceci que la discipline est souvent résumée.

Mais, dans les faits, comment se passe la mise en pratique ? Il y a tout d’abord une préparation physique, pour tonifier le corps et l’habituer aux exercices qui vont suivre. Après on apprend à se déplacer et à chuter, de sorte à acquérir les réflexes nécessaires. D’un point de vue technique, on retrouve des exercices d’esquives, de frappes, de clés de bras, de projections… parfois on utilise des armes en bois (le bâton "jyo", le poignard dit "tanto" ou le sabre en bois appelé " bokken") pour simuler les attaques.

Comme il n’y a pas de compétitions en Aïkido, il n’y a pas d’adversaire, uniquement des partenaires. On attaque et on exécute les mouvements à tour de rôle. L’accent est donc mis sur l’échange et non sur l’affrontement, chacun progressant à son propre rythme et apprenant en pratiquant avec différents partenaires.

Nul besoin d'être particulièrement fort, ni d'être particulièrement souple, la technique s'adapte à toutes les morphologies.

Mais la pratique de cet art martial ne s’arrête pas à la simple technique : on y trouve aussi une partie plus "interne" par le biais de pratiques respiratoires et d’exercices de type méditation, afin de travailler sur le mental, gestion du stress, libération des tensions, lâcher-prise...




Le professeur, bénévole, est avant tout un passionné qui a environ 28 années de pratique à son actif. Son parcours s’est forgé au sein de différentes écoles : du style ancien de l’Aïki-Jutsu Takeda au style moderne et plus souple de l’Aïkido de Sumikiri, en passant par la pratique du sabre du Katori Shinto Ryu…

La volonté est ici de proposer une pédagogie qui s’adresse à tous (hommes, femmes, débutants comme confirmés) et de créer un espace de pratique où chacun trouvera matière à progresser.


AFFILIATION

En ce qui concerne la technique d'Aïkido et la progression technique, l'Aïki-Club de Pontcarré a rejoint récemment l'école d'Aïkido de Sumikiri.

Le Club est également affilié à l'IMAF (International Martial Arts Federation).
L'échange y est également mis en avant. Lors des stages, il est possible de pratiquer différents ateliers (Jujitsu, Karaté, Aikido, Kobudo etc...) et ainsi s'ouvrir à d'autres disciplines.
Les grades décernés par l'IMAF sont reconnus par le Japon.

 

Pour toutes informations complémentaires, merci de nous contacter : aikiclubpontcarre@free.fr